VISITE PASTORALE DE MONSEIGNEUR FRANCOIS GARNIER.

La visite de Monseigneur François Garnier s'achève par un temps de réflexion en la salle Lowendal au Quesnoy.

Dès leur arrivée, les participants sont invités à s’installer à une table où le thème proposé (famille, fragilités, prière, responsabilités) leur convient.

 

Un temps de prière où sont repris les orientations du synode provincial est entrecoupé du chant « sois béni, notre Père ». Il se poursuit avec la lecture de l’Evangile selon Saint Luc (10 ;1-9) « Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups » et se termine par un chant à Marie.

 

Adam souhaite la bienvenue à tous et affirme être un « curé heureux » de voir le grand nombre de personnes ayant répondu à l’invitation.

 

A chaque table, les acteurs encadrés par un animateur préalablement désigné réfléchissent, donnent leur opinion, contestent… Une synthèse est écrite et est présentée à l’assemblée.

 

Monseigneur François Garnier nous enseigne que l’Eglise a toujours fait appel aux petits : d’Abraham aux apôtres en passant par Moïse,

 

 Marie… et que dire de Bernadette ou de Sainte Thérèse. L’Eglise a toujours fait face à ses difficultés (schisme Orient- Occident, protestantisme…). Il nous fait lecture d’une page d’un livre de 1845 montrant le peu de Foi des enfants de Paris.

 

Le manque de prêtres demandera une adaptation ; Monseigneur rapporte son expérience en Afrique où d’immenses territoires ne sont servis que par un seul prêtre ; un responsable désigné par l’évêque dans chaque communauté en  assure le suivi (prière, funérailles…),  le prêtre à chaque visite assure l’eucharistie, les baptêmes, les mariages…

 

Monseigneur termine son enseignement en nous rapportant l’importance du Synode provincial, le seul depuis « Vatican 2 » qui n’a été possible que grâce à la complicité des 3 évêques des 3 diocèses et à la détermination des « gens du Nord ». Il en rappelle les quatre orientations : proximité – communion – participation – mission et nous exhorte à faire un petit pas dans chacune de ces résolutions.

Article publié par PAROISSE SAINT JEAN BOSCO EN MORMAL (Michel Pochez) • Publié le Mercredi 27 janvier 2016 • 1332 visites

keyboard_arrow_up